Le désormais ex-directeur de l’hôpital Magatte Lô, secoué par la mort de quatre bébés calcinés, est arrivé dans l’établissement sanitaire en 2015. Cinq (5) ans après, le Conseil d’administration de l’hôpital a revu son indemnité qui est passée de 500 000 à 100 000 Fcfa.

Pour doter l’hôpital de gynécologue, Dr Abdou Sarr s’est marié avec une femme gynécologue pour la convaincre de rejoindre la structure sanitaire.

Selon Source A, aucun gynéco ne voulait rejoindre le Djoloff. Au moment du drame, le Dr Sarr était parti en week-end, à Touba, auprès de sa première femme, dentiste de formation.

Diouf Sarr a refusé de lui serrer la main

Quid des raisons de sa démission ? Dr Abdou Sarr n’a pas senti le soutien de sa hiérarchie. Lors de sa visite à Linguère, Abdoulaye Diouf Sarr ne l’a pas non seulement informé de sa venue, mais il a refusé de lui serrer la main.

Le ministre de la Santé ne lui a même pas adresser la parole. Pire, dans son discours devant la presse, Diouf Sarr n’a même pas cité son nom.

Ce trop-plein de frustrations l’a poussé à la démission. Dans sa lettre, le Dr Sarr a remercié le chef de l’État et Eva Marie Coll Seck et zappé Abdoulaye Diouf Sarr.

Partager.

Commenter