Le Gambien, B. Boye, maçon de son état, se faisait passer pour le nouveau commandant de la Section de Recherches. Selon Source A qui donne l’information, pour ferrer ses victimes, il se présentait comme le capitaine Alioune Ndiaye.

Il est poursuivi pour harcèlement sexuel, chantage et usurpation de fonction. Il traquait les femmes via les réseaux sociaux pour satisfaire sa libido.

Il parvenait à piéger ses victimes en réussissant à obtenir d’elles des images et vidéos obscènes. Ensuite, il menaçait de les publier si elles refusent de s’exécuter.

À chaque fois que ses victimes menaçaient de porter plainte, B. Boye les dissuadait. Cueilli samedi dernier à Dakar, il a été déféré au parquet de Diourbel.

Partager.

Commenter