Françoise Hélène : L’unique combat que je mènerai et c’est mon dernier combat est celui pour la Défense des droits de Adji Sarr.

Cette petite orpheline, citoyenne sénégalaise abusée, violentée et vendue comme une vulgaire marchandise à qui on refuse ses droits devant la République.

Ecoutez : 

Partager.

Commenter