En dehors des inaugurations, la tournée du président Macky Sall revêt un cachet particulièrement politique. Affaibli par les derniers événements du mois de mars et requinqué par l’accueil des populations de Kaffrine, Macky Sall a aussitôt enfilé la veste de chef de l’Apr et leader de la coalition BBY pour appréhender les élections locales.

« Je veux 100% des collectivités de la région. S’il y a un responsable qui a des difficultés pour gagner sa commune qu’il m’appelle je viens l’aider », lance-t- il en mot d’ordre aux responsables de son parti et sa coalition.

Partager.

Commenter