La vie humaine est sacrée. Quiconque tue un individu ira en enfer. A fortiori, s’il s’agit d’un musulman“, sermonnait le Khalife général des Mourides lors de la visite de Ousmane Sonko, ce mercredi 12 mai 2021, auprès de Serigne Mountakha. Un message adressé à la classe politique, d’une manière générale. Mais aussi interprété de différentes manières. C’est le cas de Matar Diop, membre du HCCT qui estime que le “Patriote” “ne doit pas prendre à la légère les paroles du Khalife“.

A sa place...”

Si Sonko prend à la légère les paroles du khalife général des mourides, il le regrettera toute sa vie…“, prévient Matar Diop.

Le membre du HCCT s’est aussi réjoui des propos de Serigne Mountakha. Selon lui, “seul le Sénégal l’intéresse et rien d’autre… Et il (Serigne Mountakha) l’a encore démontré. Contrairement à Ousmane Sonko qui n’est intéressé que par le pouvoir. Et Serigne Mountakha l’a remis à sa place…

Des propos, aussi du guide religieux qui, selon Matar Diop, ont été salués par bon nombre de sénégalais.

Division…

C’est au moment où nous en avions le plus besoin qu’il a fait cette sortie. Et j’espère qu’Ousmane Sonko va en tirer des leçons. Et si j’étais lui, j’allais abandonner la politique et me lancer dans l’agriculture ou se concentrer dans la consultance. Parce qu’il a échoué en politique. Sa façon de faire de la politique est contraire à celle que nous connaissons. Nous ne connaissons que la paix. Et, c’est depuis qu’il est entré dans l’arène politique qu’on a commencé à remarquer une certaine division dans le terrain politique“, a regretté M. Diop.

Il a, ainsi profité de l’occasion pour souhaiter une bonne fête de Korité à l’endroit de tous les sénégalais, à toute la oumma islamique.

Partager.

Commenter