Mutinerie au Camp pénal : L’affaire prend une tournure très surprenante

Publié par

Du nouveau dans l’affaire de la mutinerie à la prison du Camp pénal de Liberté 6. Le journal Témoin, dans sa parution du jour, informe que les 28 détenus du Camp pénal arrêtés à la suite de la mutinerie ont comparu, hier, devant le doyen des juges d’instruction.

La source précise également qu’après un retour de parquet, ils ont tous été placés sous mandat de dépôt à la prison de Rebeuss. La plupart d’entre eux connaissent bien la prison de Rebeuss pour y avoir séjourné des années durant avant d’être jugés et condamnés pour divers crimes : braquages à main armée, viols, assassinats, association de malfaiteurs, trafics de drogue, etc., indique le journal.

Pour rappel, des affrontements ont éclaté à la prison du Camp pénal de Liberté 6 le 19 juin 2024, au cours desquels des détenus se sont rebellés contre les gardes pénitentiaires qui voulaient perquisitionner leurs chambres.

→ A LIRE AUSSI : Prison du Camp pénal : Voici ce que le détenu cachait dans un exemplaire du Coran

→ A LIRE AUSSI : Un imam sénégalais expulsé de la France : « Ce qu’il a dit sur les femmes…»

→ A LIRE AUSSI : Kaffrine : Scène insoutenable, ce policier met fin à sa vie en se tirant une balle

'