Dans le cadre du projet KSM3, les autorités ont prévu de construire un château d’eau dans la commune. Seulement l’infrastructure est prévue sur “le seul terrain de football de 5000 m2, alors que le projet nécessite 3000 m2 “. Ce que les jeunes de la commune n’ont pas accepté. Ils sont contre l’utilisation de tout cet espace.

Selon eux, les autorités peuvent utiliser l’espace nécessaire pour le projet, mais elles ne peuvent pas tout prendre car ils n’ont pas un autre espace de sport. Malheureusement, lors des affrontements, les locaux de la mairie ont été saccagés.

Informé de la présence de la police sur les lieux, le maire Baïdy Seye qui a fait le déplacement a dénoncé ” ces actes de vandalisme “. Convaincu que les jeunes sont dans cette situation à cause de la présence de la police sur les lieux, l’édile de la localité a invité les différentes parties à la table de la négociation : «”Nous sommes à l’ère où il faut négocier pour trouver un accord “.

SENEGO

Partager.

Commenter