Le prêcheur, Oustaz Makhtar Sarr ne digère pas l’attitude des lobbies LGBT français qui demandent la liste rouge pour les khalifes de Tivaouane, Thieneba, des Khadres, les Imams Moustapha Guèye, Dame Ndiaye, les activistes Clédor Sène, Dame Mbodj, Oumar Diagne et Assane Diouf et met en garde Emmanuel Macron.

Selon Oustaz Makhtar Sarr, si un jour le Khalife des Tidianes, Serigne Babacar Sy Mansour fait l’objet d’une interdiction administrative du territoire français, Emmanuel Macron ne foulera plus de sol sénégalais.

Regardez !

Partager.

Commenter