Des discussions sont engagés loin des terres sénégalaises pour des retrouvailles entre l’Etat du Sénégal et le Mouvement des Forces démocratiques de la Casamance (Mfdc). Une délégation de l’Etat et une délégation du Comité provisoire des Ailes politiques et combattantes unifiées du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (Mfdc), selon nos confrères de Lasnews, se sont rencontrées à Praia, au Cap-Vert, les 8 et 9 avril 2021, en présence des représentants du Centre Henry Durant pour le dialogue humanitaire (HD), en qualité de facilitateur. Et les deux parties ont en effet beaucoup discuté de pacte de non-agression.

En effet, elles ont convenu et adopté par rapport aux axes devant guider les négociations (prochaines) entre les parties de : la proclamation solennelle de la volonté des deux parties (Etat du Sénégal et Comité provisoire) de résoudre le conflit en Casamance par le dialogue.

Toujours selon nos confrères, la confidentialité totale sur les négociations, en dehors des communiqués à caractère général décidés d’un commun accord et l’instauration d’une confiance mutuelle par le respect et la courtoisie, en dehors de tout langage agressif dans les échanges entre les deux parties, pendant les négociations et autres formes de contact et en quatrième et dernier point « d’œuvre à favoriser un comportement construction, en évitant toute action à caractère délictuel sur terrain de nature à engendrer une tension ».

Partager.

Commenter