Ferdinand Coly crache ses vérités sur la polémique sur l’état de la pelouse du stade Lat Dior. Dans un entretien accordé au journal L’Obs, l’ex teigneux latéral droit de l’équipe nationale de Football s’est fait l’avocat de Sadio Mané. Selon lui, les autorités devaient juste réagir avec responsabilité. 

“ancien international sénégalais doivent prendre comme un signal positif, le fait que les joueurs veuillent améliorer ces conditions. Ils doivent réagir en responsables, ne pas rentrer dans la politique et savoir qu’ils (les joueurs) demandent seulement une amélioration du stade, sans faire de comparaison avec Liverpool”, a fait savoir Ferdinand Coly dans l’entretien exploité par Senego.

De son avis, c’était plus un cri du cœur d’un joueur qui voulait améliorer les conditions de jeu de son équipe. “Jouer sur un terrain compliqué, cela se ressent sur la qualité du jeu et en tant que professionnel, il exige le meilleur. Il veut que la pelouse du stade Lat Dior soit meilleure. On ne demande pas à avoir un Wembley ni les (mêmes) conditions qu’en Europe, mais un minimum. Je comprends son malaise par rapport à l’état de la pelouse. C’est aussi le porte-parole de l’équipe et tous les joueurs pensent comme lui”, souligne l’ancien joueur de Lens.

Ferdinand Coly d’ajouter : “Sadio a seulement dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas. Il ne faut pas lui jeter la pierre en disant que c’est lui le mauvais. Au contraire, il faut aller dans son sens et juste améliorer les conditions et le débat est clos. Ce que l’on voit à Lat Dior, ce n’est pas nous qui l’avons inventé. Il n’a pas été homologué par la CAF. Cela poussera les dirigeants à faire beaucoup mieux pour améliorer les conditions. Sadio vient seulement renforcer ce qu’a remarqué la FIFA. Il faut redoubler d’efforts par rapport à la pelouse et aux conditions du stade, c’est tout (…)”.

Partager.

Commenter