Ousmane Sonko, le leader de Pastef, après les nombreuses morts lors des échauffourées du mois de mars, avait annoncé une plainte déposé à la Cour Pénale Internationale (CPI) pour que la justice soit faite. Alors, Fatou Bensouda donne des détails sur l’évolution de cette plainte.

En effet, raison des violentes manifestations du mois de mars dernier ayant fait plusieurs morts, le leader du Pastef, Ousmane Sonko avait annoncé une plainte à la Cour pénale internationale, (CPI), pour que la lumière soit faite sur les décès.

Ce, venue au Sénégal, Fatou Bassouda, l’ex-procureur de la CPI, faisant face à la presse hier, samedi, a apporté des précisions sur l’état d’évolution de la plainte.

Elle déclare :

“Nous sommes, présentement, en train de vérifier les informations qui nous ont été données. Nous avons l’obligation de réunir tous les éléments afin de voir si la Cour a les compétences d’agir ou pas. Nous sommes dans la phase de l’analyse des éléments. La loi nous l’exige. Nous devons mesurer la gravité des faits avant d’agir”.

SUNUBUZZ !

Partager.

Commenter