Afrique

Prestation de serment : Boycotté par les membres de l’UA et de la CEDEAO, Mamadi Doumbouya décline ses ambitions pour la Guinée

La cérémonie de prestation de serment du colonel Mamadi Doumbouya a été boycottée ce vendredi par (presque) tous les ambassadeurs des pays membres de la CEDEAO. Seul l’ambassadeur du Mali y était présent à côté du colonel Malick Diaw, président du Conseil national de la transition (CNT) du Mali.

Il faut rappeler que la CEDEAO a condamné le coup d’Etat perpétré par le CNRD et demandé l’organisation d’une élection dans six mois. En réponse, la junte a indiqué qu’il revient au peuple de Guinée de décider de la durée de la transition. L’autre requête de la CEDEAO qu’est la libération d’Alpha Condé n’est pas encore exécutée par la junte.

Le président du Conseil National du Rassemblement et du Développement (CNRD), a prêté serment devant les membres de la Cour Suprême. Le Colonel Mamadi Doumbouya a pris l’engagement de ne pas être candidat aux futures élections ainsi que tout membre des futurs organes de la transition.

Comme vous le savez, la République de Guinée a connu depuis le 5 septembre 2021 un changement politique suite à la prise du pouvoir par l’armée. Ceci est consécutif à une longue crise sociopolitique et économique à laquelle le pays était confronté. (…)”, précise le nouveau Chef de l’Etat guinéen.

Il a ensuite rappelé que le pays s’est doté « d’une charte de la transition qui prévoit un gouvernement de la transition et un conseil national de la transition qui auront la charge de dérouler la charge des différentes missions de la transition. »

Tags: UNE