L’Etat du Sénégal a décidé de vendre « la Pointe Sarène », l’avion de commandement qui était acheté par le président Abdoulaye Wade de la France. Le chef de l’Etat, Macky Sall, a acheté un avion neuf qui sera réceptionné le 16 juillet prochain.

La République du Sénégal réceptionnera le 16 juillet 2021, auprès de la compagnie Airbus, un nouvel avion de commandement présidentiel A-320 NEO, neuf, en remplacement de l’appareil A-319, fabriqué en 2001, acquis en seconde main en novembre 2010, et mis en service en mars 2011, informe un communiqué du gouvernement du Sénégal.

Après deux décennies d’opérations, l’A-319, est devenu vétuste, nécessitant de fréquentes et onéreuses visites techniques, et par conséquent de longues périodes d’immobilisation et des dépenses de location d’aéronefs pour assurer les missions présidentielles, note ma même source.

Dès lors, fait remarquer le gouvernement, il est apparu judicieux de mettre en vente l’ancien aéronef et d’acquérir un appareil neuf, plus économe en carburant et plus performant par son rayon d’action ; ce qui réduit considérablement les charges de maintenance et d’exploitation ainsi que les dépenses liées aux escales techniques.

« Conformément au contrat d’achat signé en juin 2019, le paiement du nouvel appareil a été effectué en échéances, dont la dernière est prévue à la date de la livraison », informe le Ministre des Collectivités Territoriales, du Développement et de l’Aménagement des Territoires, porte-Parole du Gouvernement, Oumar Guèye.

Quant au coût de la nouvelle acquisition, c’est moutus et bouche cousus. L’information est classé « secret défense »/

L’Etat du Sénégal a décidé de vendre « la Pointe Sarène », l’avion de commandement qui était acheté par le président Abdoulaye Wade de la France. Le chef de l’Etat, Macky Sall, a acheté un avion neuf qui sera réceptionné le 16 juillet prochain. Le hic est que le gouvernement refuse de donner le prix d’achat, invoquant le secret-défense.

Le gouvernement du Sénégal a acquis un nouvel avion de commandement commandé chez Airbus. Un palais volant qui sera réceptionné le 16 juillet prochain.

L’information est confirmée par le ministre des collectivités territoriales et porte-parole du gouvernement, Oumar Guèye. Il annonce, en même temps, que “La pointe Sarène”, ancien avion de commandement français, acquis par Abdoulaye Wade sous le régime de Nicolas Sarkozy, sera vendu.

Il refuse, toutefois, de dire le prix de vente de «La Pointe Sarène», un A-319, fabriqué en 2001, et celui d’achat du nouvel A-320 NEO. Il évoque le «secret défense» pour ne pas donner ces informations.

Un avion qui coûte pas moins de 60 milliards de Fcfa

Non seulement, Oumar Guèye méconnaît que les contribuables Sénégalais ont le devoir de connaître cette information qui n’est en aucun cas une information de type militaire. Aussi, invoquer le “secret défense” pour l’achat ou la vente d’un avion, c’est méconnaître le monde de l’aéronautique. En effet, chaque appareil a un prix catalogue connu de tous. Les avionneurs communiquent systématiquement les prix de vente des avions de tout type, y compris les avions de chasse (donc militaire), comme le souligne Abdou Khadre Lô sur sa page facebook.

Par exemple, le A-320 Neo est vendu à 58.223.255.160 sans option, c’est à dire hors aménagements et finitions luxueux.

S’il s’agit d’un avion de commandement, il faut ajouter le prix de la « customisation » qui est assez couteux. Ce qui fait que le Sénégal va acquérir cet avion à pas moins de 60 milliards de francs Cfa. Une information que porte-parole aurait mieux fait de communiquer. Pour plus de transparence.

IGFM

Partager.

Commenter