Le prévenu Abdou Faye, complice dans l’évasion de Boy Djinné, a été retrouvé pendu ce matin par ses camarades du violon

du commissariat central de Dakar. Un geste désespéré alors que le jeune homme devait être présenté au procureur aujourd’hui. Selon des sources de Dakaractu, il s’est donné la mort grâce à un « ndjampé » (Filet éponge de toilette africaine). Malgré le fait que les prévenus étaient une dizaine dans la cellule, il a attendu une heure tardive de la nuit pour passer à l’acte. Selon nos sources au commissariat central de Dakar, il a été procédé ce matin à l’installation de caméra de surveillance…

Partager.

Commenter