Un corps sans vie d’une femme, a été découvert, à Tivaouane Peulh plus précisément dans la bande des filaos lundi dernier. Selon le journal « L’Observateur », les premiers indices montrent l’image d’une femme couchée dans une mare de sang.

Les gendarmes, qui sont les premiers à se pointer sur les lieux avant les agents de la Section de recherche et les sapeurs-pompiers, ont pu faire le constat. Et d’en déduire, que rien ne prouve encore qu’elle a été agressée mais que l’origine est à chercher ailleurs car ni sa chaîne en or, ni sa perruque n’ont été emportées. D’autre part, ses blessures au dos pouvaient être éventuellement liées à des tessons de bouteille.

Pour certains témoins, la victime serait « un toubab » âgé de 25 ans environ.

Une situation qui n’étonne pas les habitants de la Vdn 3, qui estiment qu’ils sont habitués à vivre des situations qui dépassent l’entendement.

Partager.

Commenter