Le lutteur Eumeu Sène a déclaré qu’il avait refusé une offre de 450 millions du groupe Excaf Telecom pour un gala de lutte entre lui, Bombardier, Modou Lô et Balla Gaye 2.

Un refus motivé, selon le quotidien Sunu Lamb qui vend la mèche, par la participation de Balla Gaye 2 à ce tournoi.

Et, comme on pouvait s’y attendre, la réaction n’a pas tardé du côté du groupe Excaf Telecom.

«Je ne souhaite pas qu’on pense qu’on est dans l’optique d’organiser des combats de lutte en ce moment. Eumeu Sène oublie de préciser que c’était en 2018. Mieux, ce n’est pas Excaf mais une autre structure qui avait démarché ce tournoi. D’ailleurs, c’est tant mieux qu’il ait refusé à l’époque, vu comment s’est passé son combat contre Modou Lô», a déclaré Sidy Diagne, PDG d’Excaf.

«Le plus important est que Excaf n’a jamais proposé à Eumeu Sène un cachet pour combattre avec Balla Gaye 2 et n’a pas pour projet l’organisation d’un tournoi de ce type en ce moment», renseigne-t-il.

Non sans démentir : «Le cachet pour son combat contre Modou Lô était de 150 millions».

Partager.

Commenter