Après ses excuses, Pawlish chante Fatou Laobé et jure de l’amener à la Mecque

Partager.

Commenter