Cambriolage filmé : Les images de vidéosurveillance du dernier vol commis par «Boy Djinné»

Des voleurs filmés en pleine action, ce n’est guère nouveau. Baye Modou Fall alias « Boys Djinné » en a fait les frais, en juin 2015, quand des images de son forfait à « l’Abreuvoir », un débit de boissons sis à Castors, ont été capturées.

Le violeur récidiviste y apparaît, en pantalon assorti d’un d’un tee-shirt (Lacoste). Il a pu sévir sur les images fixées sur la pellicule par une caméra de surveillance pendant près d’une heure, avant de repartir dans une voiture stationnée à l’intersection de la Rue 1 X Avenue Bourguiba.

« Boy Djinné » a reconnu avoir passé des heures dans ce magasin et a livré, lors de son entretien avec nos confrères de E-Media Invest, un scénario apparemment fantaisiste de sa dernière saga.

Ses lourds antécédents judiciaires ainsi qu’un faisceau d’indices concordants l’accablaient. Il a surtout été trahi par une preuve matérielle a priori irréfutable. Le cambrioleur a été surpris en flagrant délit par une caméra de vidéosurveillance.

Ces éléments vidéo ont été joints au dossier par Faboré Konaté dit « Papis », propriétaire-gérant du débit de boissons « l’Abreuvoir », victime malheureuse de « Boy Djinné », qui aurait emporté ses 42 millions FCfa.

À l’époque, les gendarmes avaient usé de la technique moderne de géo-localisation pour appréhender Baye Modou Fall, fraîchement évadé de la prison de Rebeuss, et Cie.

Et les enquêteurs de la Sr avaient pu retracer trois appels téléphoniques émis et reçus dans le rayon restreint du magasin cambriolé, approximativement à l’heure de la commission du cambriolage.

À l’enquête préliminaire, le récidiviste de l’évasion avait reconnu les faits, en soutenant qu’il s’était rendu au magasin du sieur Faboré Konaté, et avait demandé à utiliser les toilettes.

À « l’Abreuvoir », il est parvenu à s’engouffrer dans le dépôt où il se terre de 13 à 23 heures, après le départ du personnel, pour sortir et commettre son forfait.

Partager.

Commenter