Dembourou Sow tire sévèrement sur Adama Faye : « daffa yaradiku »

Partager.

Commenter