Guy Maruis Sagna, dans une émission, informe qu’il ne va pas répondre à toutes les questions relatives à sa personne. Il estime que l’on doit juste parler des populations du sénégalais. Parlant des saccages, dit que tout ce qui est passé le mois de mars, cumulé beaucoup de choses. “Il y avait l’émeute de la faim, de la justice, du chômage”, dit-il.

Regardez la vidéo !

Partager.

Commenter