Imam Dramé tacle sévèrement Me El Hadji Diouf: « dou wakh katou deugu féne kate la »

 

Partager.

Commenter