Abdoul Mbaye, le président du ACT, parle de l’affaire Adji Sarr. Pour lui, il est exprimé au début par tempérance parce que celle qui a fait la plainte est une citoyenne sénégalaise. Il dit niet aux différentes liquidations politiques.

A l’occasion, il précise que c’est qui est arrivé à Karim Wade, Khalifa et lui-même, ne doit plus arriver. “Li dal Karmi Wade, li dal Khalifa, lima dalmi té diakhagoul, niou bagnko dolli”, déclaré Abdoul Mbaye.

Et d’indiquer cela doit pas être refait. Mais il explique, de façon subtile que la justice doit être faite dans les meilleur conditio.

Parlant du M2D, il informe ce mouvement est un regroupement politique, donc, Abdoul Mbaye, dit-il, il n’est pas obligé d’y adhérer.

Abdoul Mbaye est d’avis que l’affaire Sonko/Adji va au-delà d’une affaire privée.

Coincé par le journaliste, il dit qu’il y a partie une complot.

Regardez la vidéo :

Partager.

Commenter