Société

Visite de Macky à Touba: Le ndigueul de Serigne Mountakha qui va tout changer pour le Président

Le président Macky Sall sait-il qu’il est impopulaire et mal aimé dans son pays malgré sa réélection en 2019 ? Après le fouta Tampi qui lui a fait voir de toutes les couleurs lors de sa dernière tournée économique, voici encore le ndigueul du Khalife Général des mourides qui vient le sauver des huées qu’il allait subir lors de sa visite à Touba en tant que président de la république et talibé à l’occasion du magal de Touba.

Le président de la République, Macky Sall, est attendu samedi à Touba pour une visite de courtoisie à quelques jours du grand magal de Touba, prévue les 25-26 septembre prochains. « Il est de tradition que pour chaque édition du magal, le président de la République effectue une visite de courtoisie au khalife général des mourides. Cette année, il devrait être là le samedi prochain et va procéder à l’inauguration de l’hôpital », a annoncé lundi Serigne Bassirou Mbacké, porte-parole du khalife général des mourides dans une déclaration à la presse.

Mais après sa déclaration, le porte-parole du khalife a adressé le message et les recommandations du Khalife Général des mourides à l’endroit des populations en ce qui concerne la visite du président Macky Sall: « Serigne Mountakha Mbacké a tenu le préciser. Il ne veut ni manifestations, ni sabotage lors de la visite que le président Macky Sall va effectuer à Touba dans les prochains jours à Touba »…

Touba protège Macky

Ainsi les habitants de la cité religieuse seraient-ils hostiles au président de la république ? Macky Sall serait-il haï par les populations de la ville

la plus peuplée du Sénégal après Dakar ? Un très mauvais signe pour un président qui vient d’être réélu. Le président de la république protégé par un ndigueul du Khalife général des Mourides…cela devrait pousser le président à réfléchir et se poser cette question : « pourquoi est-il hué à Touba ? »

Le président est hué partout où il va. Dans son titre foncier politique, le Fouta, il a été hué par les populations lors de sa tournée économique ; des manifestants ont été arrêtées pour avoir « balancé » une banderole avec la mention « Non au 3ème mandat ». Des nervis ont été engagés pour mater les populations hostiles au voyage du président. Des vidéos ont circulé où l’on voyait des nervis du cortège présidentiel molester des habitants qui usaient de leur droit constitutionnel pour manifester.

Macky doit avoir honte

Comme la célèbre chanson de Ouza Diallo, père de de la chanteuse Adiouza qui disait à Abdou Diouf le deuxième président de la république : « celui qui te dit que le pays est agréable, c’est qu’il te ment ». Et aujourd’hui, Macky sall doit savoir que son pays va mal et même très mal. Des études viennent de dévoiler que 6 millions de Sénégalais vivent dans la pauvreté. Et c’est très grave pour un pays de 16 millions d’habitants.

Macky Sall doit méditer ce qui se passe surtout les évènements qui se sont enchainés depuis le mois de mars : émeutes sanglantes et meurtrières, Fouta Tampi, mauvaise gestion de la Covid, scandale oxygène, flambée des prix de denrées, députés trafiquants et maintenant les huées de Touba. Ces signes sont les preuves d’un désaccord entre le président et son peuple. Le président de la République, depuis le début de la pandémie, est un homme mal aimé de son peuple…