L’histoire a pris un revirement inattendu avec le suicide de l’ami de Boy Djinné, Abdoulaye Faye. Mettant fin à sa vie après deux tentatives à la Section de Recherche (Sr) et à la cave du Palais de Justice de Dakar, il s’est selon les premières informations recueillies, tué dans les toilettes de la cellule de prison centrale avec un filet de bain, note l’Observateur.

Ne supportant pas que son amie soit impliquée dans la cause, il aurait pété un câble. Son amie, c’est la dame G.Diaw mêlée dans cette affaire d’invasion .Au second retour de parquet, Abdou Faye dira à sa copine « balma akh li yeup malako teg ».

C’est en ces termes qu’il suppliait la demoiselle de lui pardonner.Il avait en effet convaincu la dame de lui prêter de l’argent pour dépanner un ami. Alors sans hésiter, cette dernière qui tient un restaurant au garage « Beau Maraichers » lui a envoyé 60.000 FCFA.

C’est ainsi que les carottes ont été cuites pour elle alors que rien ne l’a prédestinait à entrer dans le coup de cette sordide affaire d’évasion de Boy Djinné.Abdou Fall ne pouvait pas supporter que cette Dame soit mêlée à cette affaire.

D’ailleurs, il avait plusieurs fois supplié les limiers de la libérer pour n’être pas mêlée à cette évasion. Mais l’action de la justice était déjà enclenchée. Alors Abdou a préféré se donner la mort que de voir cette Dame souffrir des rigueurs carcérales. Mais sa mort n’aurait pas outre mesure élargi la dame.

Partager.

Commenter