Afrique

Yahya Jammeh brise le silence et s’en prend au Président Adama Barrow

Les clivages politiques qui secouent la République sœur de Gambie trainent jusqu’en Guinée équatoriale ou le prédécesseur du Président Adama Barrow reste terré depuis qu’il a  perdu le pouvoir. Selon notre source, Yahya Jammeh a tenu en haleine durant plusieurs heures  ses partisans qui se sont rencontrés dans son fief natal de Kanilai hier vendredi pour écouter via téléphone ce qu’il avait à leur dire.

En effet l’ancien Président Gambien a décapité son parti, obligé qu’il est de le piloter à distance.Il a dénoncé la décision unilatérale de l’exécutif de son parti de nouer des alliances avec Adama Barrow alors qu’il s’y est foncièrement opposé. Pour ce faire, il a adoubé un certain Aidara et jeté l’opprobre sur Fatoumata Cissé.

D’ailleurs les clivages sont tels que cette dernière a déclaré qu’ils vont se réunir pour expulser le Président Jammeh himself de son parti. Pour l’heure, rien n’est moins sûr car Barrow a presque  lui aussi décapité une partie du parti de son prédécesseur.

Cerise sur le gâteau, la centaine de victimes du régime de Jammeh qui se sentent trahies manifestent afin que justice soit faite sur les crimes pénétrés par l’ancien régime. Ainsi, à quelques mois de la présidentielle, les clivages  vont bon train et chaque camp essaye de tirer  son épingle du jeu.

De toute évidence, Jammeh considère que Barrow  a installé l’insécurité et plongé le pays dans un marasme indescriptible. Et qu’il ne serait pas prêt à s’allier avec lui. Reste à savoir si ses troupes au pays vont s’adosser à ses injonctions. !