Selon eux, le chef de l’Etat n’a pas respecté le protocole des dignitaires religieux qui avaient opté pour une libération de tous les détenus.

En effet, le M2D, au lendemain de la libération de Ousmane Sonko, avait gelé ses actions suite à l’intervention du Khalife Général des Mourides.

Partager.

Commenter