Accueil Actualité Augmentation du prix des transports publics: le ministre Mansour Faye met en...

Augmentation du prix des transports publics: le ministre Mansour Faye met en garde…

0
69
Hausse du prix des transports publics
Mansour Faye, ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement

Dans le cadre de la lutte contre la recrudescence des cas de Covid-19, le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, Mansour Faye, a fait part des mesures de restriction adoptées dans le transport public. La diminution des places dans les bus Dakar Dem Dikk (DDD), Tata, ou encore les “cars rapides” a ainsi été convenue. Mais pour éviter les désastres économiques que ces mesures risquent d’entraîner, certains transporteurs veulent augmenter le prix. Un souhait qui ne se réalisera pas d’après le ministre Mansour Faye, qui met en garde tous les transporteurs. 

 Mesures de restriction dans le transport public: les transporteurs montent au créneau !

Les nouvelles mesures adoptées dans le transport public n’ont pas enchanté certains transporteurs. En effet, le ministre Mansour Faye a annoncé plusieurs mesures de restriction, notamment la diminution des places dans les bus Dakar Dem Dikk, Tata, ou encore les “cars rapides”. Ce qui n’arrangera pas les transporteurs vu la baisse des recettes que risque d’entraîner cette mesure. Ainsi pour rentrer dans leurs fonds, ces derniers veulent augmenter le prix des transports publics. Ce qui risque de ne pas arriver d’après Mansour Faye, qui met en garde tous les transporteurs sur le prix.

La mise en garde de Mansour Faye

A travers un communiqué, le ministre Mansour Faye avertit les contrevenants aux dispositions du décret fixant les tarifs des transports publics. “Le ministère des Infrastructures, des Transports terrestres et et du Désenclavement (MITTD) rappelle que les tarifs susmentionnés sont fixés par le décret n°2009-20 du 22 janvier 2009. Le décret précité étant toujours en vigueur, les dits tarifs doivent alors être strictement respectés. Concernant les contrevenants aux dispositions du décret, le ministre rappelle qu’ils “sont passibles du retrait de l’agrément de transport, sans préjudice des peines prévues par la loi…”

METRODAKAR

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici