Actualité

Etat d’urgence: quelles sont les activités interdites ?

La déclaration de l’état d’urgence pour les régions de Dakar et Thiès, a été accompagnée d’une batterie de mesures prises par Antoine Diome pour faire face à l’urgence du moment. En effet, le ministre de l’intérieur a sorti un arrêté pour préciser les activités interdites.

Selon l’arrêté pris par Antoine Diome, « toutes les réunions privées, y compris les baptêmes, les mariages, les réceptions et les manifestations religieuses » sont interdites à Dakar et Thiès. Les réunions publiques, les rassemblements sur la voie publique et les cortèges ont également fait l’objet d’une interdiction.

Les grognements dans le milieu culturel n’ont pas semblé décourager la rigidité des mesures accompagnant l’état d’urgence. En effet, les lieux de festivité ont été inclus dans les interdictions. Ainsi, sont visés les hôtels, bars, salles de spectacles, dancings, cafés, salons de thé, plages, salles et terrains etc.

Metrodakar