Le Président de la République avait annoncé lors du « Grand Entretien » ce 31 décembre 2020, que la signature des décrets d’application du nouveau code de la presse serait bouclée au premier Conseil des ministres de l’année 2021. Une promesse qui a été tenue puisque le communiqué du Conseil des ministres informe que le projet desdits décrets a été adopté hier.

Macky Sall signe enfin les décrets d’application du nouveau code de la presse

Lors de son face-à-face avec les journalistes, le Président Macky Sall avait déclaré que la signature des décrets d’application du nouveau code de la presse serait enfin bouclée en cette nouvelle année. Ainsi le nouveau code impose à tout organe de presse, de se faire enregistrer au ministère de la Culture et de la Communication. L’organe de presse doit également, « justifier les expériences professionnelles de dix ans du directeur de la publication et de sept ans du rédacteur en chef ou assimilé, auprès du ministère en charge de la Communication ». En définitive, les nouveaux textes tentent entre-autres, d’affermir l’accès au statut d’entreprise de presse.

Les nouvelles réglementations de la presse en ligne 

La presse en ligne n’est pas resté en marge des nouvelles dispositions. En plus de devoir disposer d’un siège social au Sénégal, l’article 10 charge à toute entreprise de presse en ligne d’ « avoir au moins 60% de contenu propre, faisant l’objet d’une mise à jour régulière ». Il leur est également demandé d’indiquer sur leurs pages d’accueil, leurs lieux d’établissement, les noms du directeur de la publication et du rédacteur en chef.

METRODAKAR

 

Partager.

Commenter