L’affaire de viol et de menaces de mort opposant la masseuse Adji Sarr au leader du Parti Pastef doit être tirée au clair par la justice sénégalaise. C’est l’avis de Alioune Tine, fondateur d’Africa Jom Center.

Rendre justice 

Il faut que Sonko aille devant la Justice. Nous en avons besoin“, a déclaré Alioune Tine, ce dimanche, devant le “Jury du dimanche” sur Iradio.

Redresser la justice

Auparavant, il a exprimé le besoin d’une réforme de la justice. Laquelle doit être regardée sereinement par les justiciables. “Nous avons aussi besoin dans la sérénité, la réflexion, de voir qu’est-ce qui ne va pas et de le corriger. L’Etat, sa responsabilité, c’est de ne pas avoir de problème de ce genre. Il nous faut travailler de manière à ce que la justice pénale ne soit pas instrumentalisée, ni par l’Etat, ni par un Parti. Nous devons également faire autant pour la justice constitutionnelle parce qu’elle va dire tel peut être candidat tel autre ne pas être candidat. Il nous faut retrouver la confiance dans la justice », a plaidé M. Tine.

Partager.

Commenter