L’étudiant blessé lors de la violente bagarre rangée entre membres de Kékendo et Ndefleng, dans la nuit du 25 au 26 mars dernier, a finalement succombé à ses blessures.

La police n’a pas duré à mettre la main sur le présumé meurtrier de l’étudiant Ousseynou Diémé. Selon L’Observateur, le présumé meurtrier a été bien identifié par la police. Il s’agit de A. Ndiaye qui ne serait pas un étudiant.

La révélation selon laquelle le présumé coupable n’est pas un étudiant fait froid dans le dos. Que faisait-il dans une bagarre entre étudiants ? Une question qui vaut son pesant d’or parce qu’il y va de la sécurité de tous les étudiants de l’Université Cheikh Anta Diop.

Nous y reviendrons…

Partager.

Commenter