Récemment au Sénégal, des manifestations sur tout le territoire national ont eu lieu à la suite de l’arrestation d’Ousmane Sonko. Du côté des civils il y a eu 13 morts et beaucoup de blessés. Chez les gendarmes, il n’y a pas eu de mort d’homme mais le bilan reste quand même lourd.

Les récentes manifestations qu’a connu le Sénégal après l’arrestation d’Ousmane Sonko a fait des dégâts aussi bien chez les civils que chez les forces de l’ordre. Selon sourceA,  90 gendarmes ont été blessés et 7 d’entre eux souffrent de blessures graves.

Concernant le volet des dégâts matériels, 12 pick-up et 13 vans ont été saccagés. 7 brigades ont également été attaquées et saccagées par les manifestants. A ce lot s’ajoutent 7 bâtiments publics, un bureau de la Senelec,10 stations-service,15 magasins « Auchan »,un magasin « Exclusive »,2gares péage, une agence orange et 10 domiciles d’autorités.

Metrodakar

Partager.

Commenter