“Ce n’est pas un problème entre chrétiens et musulmans, mais plutôt de reproches sur ce qui semblerait être une déviance.” Des propos de Serigne Cheikh Ndigël Sène sur l’affaire qui oppose son fils, Bara Sène à des populations de Diohine.

“J’ai donné le nom d’un des mes fils au prophète Insa, une autre à sa mère Mariama”,a fait savoir Serigne Cheikh Ndigël Sène pour faire comprendre à l’opinion nationale que cette affaire entre son fils et des populations de Diohine n’oppose pas deux religions.

Le marabout de Ndiambour Sine d’informer qu’il a demandé à Serigne Bara Sène, qu’il soit fautif ou non, d’aller présenter des excuses aux populations qui se sont senties offensées.  Et que désormais, il ne se passera plus rien de blâmable venant  de son fils ou de ses disciples établis à Diohine.

 Les détails dans cette vidéo !

Partager.

Commenter