Libération fait de nouvelles révélations dans l’affaire des médicaments saisis dans une maison servant d’entrepôt à la Patte d’Oie.

Des solutés et comprimés avec l’étiquette «Da Hai» ont été retrouvés dans le dépôt de la Patte d’Oie lors des perquisitions.

Sans parler du glucose 10%, du chlorure de sodium 0,9% et des flacons de Povidine iodée de 10%, de 500 ml et 100 ml, découverts dans des cartons.

Il s’y ajoute que la société Dipro Pharma Biomédic, qui assurait la distribution, est inconnue au niveau des greffiers.

Partager.

Commenter