Le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, a prévenu vendredi que les raids sur la bande de Gaza n’allaient pas prendre fin prochainement, après une intensification des frappes de l’armée sur l’enclave, ayant déjà fait plus de 100 morts en quelques jours.

“J’ai dit que nous infligerions de sérieux revers au Hamas et à d’autres groupes terroristes (…). Ils payent et continueront de payer chèrement. Ce n’est pas encore fini”, a déclaré M. Netanyahu après une réunion au ministère de la Défense, d’après un communiqué.

Avec RFI

Partager.

Commenter