L’activiste Guy Marius Sagna était à Bignona, au chevet des manifestants blessés lors des émeutes de mars dernier. Spécialement à Boubacar Bâ, un élève de 4e amputé de la main.

Il a, à cette occasion, demandé à l’État d’indemniser les victimes et de prendre en charge les blessés. Voici sa réaction au sortir de la visite.

GUY MARIUS SAGNA À BIGNONA

« Boubacar Bâ est mon héros… » Nous avons rendu visite hier à quelques unes des victimes des récents événements des mois de février et mars et des familles endeuillées de Bignona. Boubacar Bâ, élève en classe de 4e et droitier, qui a perdu sa main droite, est un symbole de résistance. Oui, il résiste à la perte de sa main. J’ai vu sur son cahier ses débuts d’écriture avec sa main gauche. Il a même écrit mon numéro de téléphone avec sa main gauche. Pas mal. Il peut et va améliorer son écriture. Il y a plus d’héroïnes et de héros dans l’ombre que sous les projecteurs. Boubacar Bâ est mon héros. Vous, les Boubacar Bâ, vous êtes mes héroïnes et mes héros.

Merci à vous les Boubacar Bâ. Merci de nous donnez de la force, de nous inspirez…
Nous demandons à l’Etat:
– de prendre en charge totalement les soins des blessés
– d’indemniser les victimes décédées (familles) et les blessés », a posté Guy Marcus Sagna, photos à l’appui.

Partager.

Commenter