Adama Diao a commis un «délit» pour avoir fouillé dans le téléphone de son époux, Moussa Kane. Pour cette banale affaire, Adama Diao est trainée en justice pour injures publiques et accès frauduleux dans un système informatique par son mari.

La prévenue a battu en brèche les accusations de son époux. D’après elle, son époux a ouvert les hostilités. Elle révèle être victime de violence physique de la part de son mari, depuis qu’elle a découvert l’infidélité de celui-ci.

Le plaignant pour sa part, a nié les accusations de son épouse. Moussa Kane précise qu’il est en instance de divorce avec Adama.

L’avocat de la partie civile réclame 3 millions de francs CFA en guise de réparation du préjudice, rapporte l’AS.

La défense a plaidé la relaxe. Le verdict sera rendu le 11 mai prochain.

Partager.

Commenter