Le propriétaire du pistolet utilisé par Alassane Sy pour ôter la vie à Papa Diakhaby à Guédiawaye n’avait pas d’autorisation de port d’arme, selon Libération online. Les faits s’étaient produits à la Cité Comico de Guédiawaye.

Visé pour homicide involontaire, le meurtrier Alassane Sy a été arrêté en même temps que le propriétaire du pistolet, Djiby Ndao, un Agent de La Poste.

L’arme du crime 

Dans des propos repris par L’Observateur, Djiby Ndao confie avoir acheté l’arme du crime, un pistolet automatique de marque Taurus, auprès d’un ami établi en Europe. Il justifie son port d’arme par le fait qu’il transportait souvent de fortes sommes d’argent dans son véhicule.

Colère du papa de la victime

Le père de la victime ne cache pas sa colère contre le propriétaire de la voiture dans laquelle se trouvait le pistolet. De même que contre le patron de la station lavage. “Je ne peux pas concevoir qu’une personne puisse planter une arme dans sa voiture et se balader avec, chargée en plus. C’est inexplicable. Le patron de la station aussi a lourdement fauté. Il doit veiller sur ses apprentis. Ce n’est pas normal”, a déclaré sur Rfm, Djibril Mouhamadou Diakhaby.

Partager.

Commenter