Voici deux mois et dix neuf jours que le jeune a été froidement abattu au cours des affrontements entre manifestants et forces de l’ordre aux Parcelles Assainies. Et depuis lors, sa famille est glacée d’effroi à chaque fois qu’elle pense ou voit une vidéo relatant la fin tragique de leur fils. Pire, la justice sénégalaise ne s’est non seulement pas autosaisi du dossier, mais, mis à part le certificat d’inhumation, rien n’a été fait à propos de cette affaire de meurtre qui continue d’alimenter la toile.

Toujours rongée par cette acte « impuni », la famille de Cheikh Wade est plus que déterminée à « s’autosaisir » du dossier. Déjà, ce 26 mai, le conseil de la famille de Cheikh Wade a posé un premier acte chez Dame justice. Me Khoureychi Ba a déposé sur la table du président de la Chambre d’accusation de la Cour d’appel une plainte contre X.

Partager.

Commenter