L’achat d’un nouvel avion par le président Macky Sal, qui a couté la somme de 59 milliards Fcfa, continue de faire parler. Après des autorités comme Abdoul Mbaye, Bougane Gueye Dani et des mouvement citoyens comme ‘Aar li nu bok’, c’est Ousmane Sonko qui réagit.

En vidéo-conférence pour participer au sommet sur l’ECO à Lomé, le leader de Pastef a lancé une pique au président de la République du Sénégal. « Que nos chefs d’Etat identifient de mauvaises priorités d’investissement, qui coutent un endettement extrêmement lourd pour le pays, revenir ensuite pleurnicher pour l’annulation de cette dette et à côté, aller acheter, en moins de 10 ans, deux avions de commandement, ça ce n’est pas la responsabilité de la monnaie, je suis désolé, il faut l’assumer également », a-t-il déclaré.

Pour rappel, si Ousmane Sonko a participé à ce sommet par vidéo-conférence, c’est parce qu’il est lui est interdit de sortir du territoire national. Ce, en rapport avec les poursuites judiciaires à son encontre pou troubles à l’ordre public.

Partager.

Commenter