Le malaise de Ousmane Sonko continue de faire couler beaucoup d’encres et de salives. Cheikh Omar Talla a rejoint la vague de polémiques. Le chroniqueur de la Sentv trouve que c’est inhumain de se réjouir du malaise de l’autre.

Cheikh Omar Talla semble ne pas comprendre la réjouissance de certaines personnes suite au malaise du leader du Pastef. C’est du moins ce qu’il essaie de faire savoir dans sa publication parue sur son compte Facebook. Il est catégorique.

Le Conseiller municipal à la mairie de la ville de Pikine de dire « Je peux comprendre qu’on soit adversaire mais même à notre pire ennemi on ne doit que lui souhaiter du bien. » Selon lui, « Se réjouir du malaise de l’autre c’est être à la fois inhumain. L’adversité a des limites, cette façon de faire de la politique est dangereuse. »

Pour rappel, Ousmane Sonko , qui s’était rendu à Bignona pour rendre hommage aux personnes tuées durant les manifestations en mars dernier, a été victime d’un malaise en direct, samedi dernier.

Partager.

Commenter