Selon la proposition de loi, une femme serait autorisée à épouser, si elle le désirait, plus d’un homme à la fois. Un projet de loi officiel qui devrait être présenté devant le Parlement d’ici 2024.

En outre, selon le Département des Affaires intérieures, le but de la politique du mariage est d’établir une base politique pour réglementer les mariages de toutes les personnes résidant en Afrique du Sud.
« Le statut du mariage envisagé permettra aux Sud-Africains et aux résidents de toutes les orientations sexuelles, croyances religieuses et culturelles, de conclure des mariages légaux qui seront conformes aux principes d’égalité, de non-discrimination, de dignité humaine et d’unité dans la diversité, tels qu’énoncés dans la Constitution », stipule le texte parcouru par Sencaféactu .

 

Partager.

Commenter