Le secrétaire administratif du Front pour une révolution anti-​impérialiste populaire et panafricaine (Frapp France Dégage), Guy Marius Sagna s’est fendu d’un post sur sa page Facebook, ce dimanche pour fustiger la sortie “manquée” du ministre des Sports, Matar Ba sur le manque d’infrastructures sportives de qualités au Sénégal.

Texte in extenso:

N’ayant pas réussi à réaliser le fameux “l’an 2000, Dakar sera comme Paris”, la bourgeoisie bureaucratique, servile et soumise à l’impérialisme constate et avoue: “Le Sénégal n’est pas Liverpool”.
Le sport est le membre malade d’un corps – le Sénégal et l’Afrique – malade. Impossible d’avoir un îlot de sport en bonne santé dans un océan de problèmes.

Le Sénégal n’est pas Liverpool, pourquoi alors votre train de vie de président de la république, de ministres, de députés…est supérieur au train de vie de gouvernements de pays plus riches que le Sénégal ?

Les détournements de nos ressources par le président Macky Sall et les “tojjeman” de la république impactent sur les sports.

Les politiques néocoloniales du FMI et de la Banque mondiale, de l’OMC et de l’UE, de la France et des GI’S…impactent nécessairement le sport.

Penser aux prochaines élections et jamais aux prochaines générations impactent nécessairement le sport.

Les mesdames et messieurs 15% appliquent aussi leurs 15% au sport sénégalais.

Il arrive à nos stades ce qui arrive à nos hôpitaux et écoles. À nos communes et à nos casernes de sapeurs pompiers et nos postes de police et gendarmerie, nos zones rurales…L’argent pour les construire est détourné par le président Macky Sall et son gouvernement antinational, antidémocratique et anti populaire.

Voilà pourquoi nous saluons les efforts, les prestations, les victoires des Sadio Mané, des Gorgui Sy Dieng, des Ndongo Samba Sylla, des Amy Mbacké Thiam, des Hortense Diedhiou, des Balla Diéye, des Demba Ba, des Papis Demba Cissé, des Mborika, Yacine Diop, Diodio, Oumou Khaïry Sarr, Astou Traoré…

Dakar ne sera jamais comme Paris ou Liverpool du fait de celles et ceux qui volent l’argent de ce pays et servent des intérêts néocoloniaux.

Quelle courte ambition d’ailleurs de rêver pour le Sénégal et l’Afrique d’être comme Liverpool ou Paris!

Le Sénégal et l’Afrique libérés, souverains et unis autour d’un gouvernement fédéral feront envie à Paris, Liverpool, New-York, Beijing, Tokyo…

Ce Sénégal et cette Afrique pour lesquels nous nous battons et que nous réaliserons sortiront les êtres humains de la pauvreté, du chômage, de l’exploitation de l’homme par l’homme et nous éloigneront de la destruction de notre planète.

Partager.

Commenter