Actualité

Le Sénégal, premier pays de l’Afrique à accueillir des navires fonctionnant au GNL

Les aventuriers de l’émergence accueilleront certainement cette nouvelle avec un large sourire. Le port autonome de Dakar va accueillir des navires fonctionnant sous GNL. Ce qui fera du Sénégal le premier pays du continent à disposer d’une installation capable de le faire.

La République du Sénégal est en train de se mettre à niveau pour le nouveau défi qui est désormais le sien: l’exploitation des hydrocarbures dont elle regorge.  En tant que futur producteur d’hydrocarbures, le Sénégal, par le biais du port autonome de Dakar, va être le premier pays du continent à accueillir des navires qui fonctionnent au GNL.

C’est la société sénégalaise Elton Group qui a été désignée comme concessionnaire du terminal gazier du port autonome de Dakar. Elle compte y investir 70 milliards de FCFA pour l’érection d’une installation unique qui s’activera dans la fourniture de services gaziers.  Une fois cette installation terminée, le Sénégal sera en mesure d’accueillir et d’alimenter les navires fonctionnant au GNL.

Cette construction s’effectuera en plusieurs phases et va permettre à terme de réceptionner, de stocker, de regazéifier et de livrer le gaz à de nombreux clients. Avec une capacité de stockage de 140 000 m3, il alimentera également en GNL les pays voisins, renforcera la chaine de valeur du gaz domestique et contribuera surtout à générer des emplois indirects et directs.

Pour précision, Le gaz naturel liquéfié (GNL) est du gaz naturel de qualité commerciale condensé à l’état liquide. Il se compose essentiellement de méthane mais comprend aussi jusqu’à 10 % d’éthane et de petites quantités d’autres gaz.

METRODAKAR