Du nouveau dans l’affaire du présumé homosexuel interpellé à Touba. Arrêté depuis lundi dernier pour diffusion d’images p*rn*graphiques incitant à des actes contre nature, le mis en cause a fait des révélations explosives lors de l’enquête préliminaire. 

 

F.D, marchand ambulant paraît-il selon ses dires, a été arrêté depuis lundi dernier à Touba pour diffusion d’images p*rn*graphiques incitant à des actes contre nature. Sur procès verbal, l’homme âgé de 20 ans s’est confié aux enquêteurs pour expliquer qu’il n’est pas homosexuel, mais qu’il lui arrive souvent d’être animé par des envies sombres qui le poussent à entretenir des rapports s*xuels avec des hommes.

Lors de l’enquête préliminaire, le mis en cause  révèle: « je suis sous l’emprise d’un être surnaturel qui me pousse à commettre des actes contre nature ». Mais selon les enquêteurs, le jeune homme envoyait à partir de son application WhatsApp, des images et vidéos obscènes à des hommes pour les inviter à venir rejoindre les séances de plaisir auxquelles il s’adonnait.

METRODAKAR

Partager.

Commenter