Le Capitaine Touré, qui avait annoncé avec fracas sa démission de la gendarmerie, sera libéré lundi, 10 mai 2021, après 60 jours passés aux arrêts de rigueur de la LGI de Mbao.

Mais, le capitaine Touré n’est pas au bout de ses peines. Au bout des 60 jours d’arrêt, il devrait recevoir un avertissement ou alors subir la sanction en étant renvoyé vers le Conseil d’enquête pour une procédure de radiation ou de rétrogradation. Le cas échéant, le Haut commandant de la Gendarmerie, le Général de Division, Jean Baptiste Tine, se chargera de désigner 5 officiers dont un président et un de grade équivalent à celui de Oumar Touré, les autres membres devront être plus gradés que lui.

Et ces derniers, note emedia, devront l’auditionner à l’issue d’une enquête et siégeront en Conseil pour statuer sur la radiation ou non du Capitaine Touré. Mais, quelle que soit l’issue de leur vote, leur décision n’est que consultative. Le dernier mot revient au président de la République qui va prendre une décision en dernier ressort.

Le gendarme avait été arrêté après 5 jours de désertion. Enquêteur dans l’affaire Adji Sarr/ Sonko, il avait annoncé sa démission pour non respect des droits. Et avait fait des révélations sur l’enquête qui a conduit au placement sous contrôle judiciaire du député Ousmane Sonko.

Partager.

Commenter