À Louga, la cérémonie de remise des clés d’une maison de plus de 12 millions de Francs CFA à une veuve, mère de quatre malades mentaux, a été l’occasion d’un mariage inédit. Le quartier Réfane de Médina Salaam en cet après-midi du Lundi 12 Avril 2021 en a offert le cadre.

Al khayri

«Pape Niang, vous avez fait preuve d’une extrême générosité vis-à-vis de Fatou Niang. Lorsque vous l’avez vue dans un état piteux, engrossée par on ne sait qui, vous l’avez adoptée et confiée à vos deux braves épouses qui se sont vaillamment occupées d’elle jusqu’à son accouchement. Une toute autre raison d’en faire une troisième épouse», a lâché son marabout sous une atmosphère indescriptible d’une assistance aux cordes sensibles profondément touchées. Une scène que nos confrères de Lougawebmedias ont partagée.

Bon samaritain

Homme débonnaire à la tête d’une organisation caritative basée à Dakar, Pape Niang, informé par les services de la presse, s’est employé à assister la mère des quatre déficientes mentales. Il a ainsi construit et équipé une villa devenue propriété de la femme en déréliction issue d’une famille pauvre.

Partager.

Commenter