Le ministère du Pétrole et des Énergies a sorti un communiqué, en réaction aux informations parues samedi dans la presse nationale et qui informent d’une pénurie de gaz butane au Sénégal. Il n’en est rien selon les services de Sophie Gladima. « Une partie de la presse nationale a fait état, ce week-end, d’une pénurie de gaz butane de 12,5 kg sur le marché national.  Le ministère du Pétrole et des Energies tient à informer l’opinion publique et l’ensemble des consommateurs que le marché est correctement approvisionné en gaz butane », lit-on dans le document.

Qui poursuit: « A la date du 16 avril 2021, plus de 8.700 tonnes de gaz, correspondant à 16 jours de consommation, sont stockées au niveau des centres emplisseurs.
Pour l’approvisionnement des ménages, le gaz est conditionné sous divers emballages qui sont essentiellement de 38kg, 12,5kg, 9kg, 6kg, et 2,7kg. Les bouteilles les plus consommées par les ménages (9kg, 6kg et 2,7kg), couvrant 91% de la demande en gaz butane, sont disponibles dans tous les points de distribution du pays ».

Le ministère ajoute que « Chacune des sociétés de distribution de gaz est tenue de disposer de son propre parc de bouteilles, identifiables à ses marques et couleur. Ces bouteilles commercialisées dans le pays doivent respecter toutes les normes de sécurité édictées par la réglementation en vigueur »

Avant d’expliquer les tenants et les aboutissants de cette affaire: « Devant la profusion de bouteilles de 12,5kg non identifiées sur le marché, le ministère du Pétrole et des Energies, pour des raisons de sécurité, a jugé nécessaire d’interdire tout embouteillage ne respectant pas les normes de sécurité, pour préserver les citoyens et éliminer tout risque que présente une telle pratique ».

Et précise le ministre du Pétrole et des Énergies « Nous rappelons que ces bouteilles (12,5kg) ne représentent que 4% de la demande en gaz butane et leur approvisionnement ne connait pas de rupture. Les services concernés ont pris toutes les mesures nécessaires pour continuer à sécuriser l’approvisionnement du marché, suivant les normes et les mesures sécuritaires nécessaires »

PRESSAFRIK

Partager.

Commenter