Le collectif And Samm Jikko Yi s’est fendu d’un communiqué dans lequel il dit clairement qu’il ne s’agit pas de la législation, mais de la criminalisation de l’homosexualité. Cette note est survenue après la rencontre du président Macky Sall et le Rassemblement Islamique (Iris). Le collectif parle d’une volonté de diviser ceux qui mène le combat de la part du Président.

A noter que le président de la République s’est entretenu avec les organisations religieuses sur la question de l’homosexualité.

Il leur a fait comprendre que l’homosexualité ne sera jamais légalisée au Sénégal tant qu’il est au pouvoir.

Mais cela, pour Ababacar Mboup et compagnies, “parler de la légalisation de l’homosexualité relève tout simplement de la diversion car And Sàmm Jikko Yi exige sa criminalisation et l’arrêt de l’agenda Lgbtiq+ en ce moment déroulé au Sénégal”.

Donc le collectif And Samm Jikkoyi précise que “le Président Macky Sall a reçu des associations islamiques mais pas And Sàmm Jikko Yi, qui réitère sa volonté de fédérer et non de diviser”.

Partager.

Commenter