Ousmane Sonko n’a pas manqué de manifester, sur sa page Facebook, son indignation et sa compensation aux étudiants suite à l’annonce  de la fermeture du campus social. Une occasion pour le leader de Pastef de dénoncer les gaspillages dans des meeting de l’alliance pour la République, au  moment que le pays croupit dans la pauvreté. 

“Le gouvernements continuent de vendanger les intérêts nationaux aux étrangers, d’entretenir un système d’escroquerie sur les deniers et biens publics, de dilapider l’argent public dans des rassemblements politiques farfelus et de mentir à cette jeunesse par des promesses chimériques d’emplois.

Gageons que c’est justement pour réunir les 450 milliards de promesses démagogiques d’argent à se partager entre politiciens de BBY qu’il faille opérer des économies par des ponctions budgétaires dans les secteurs névralgiques de la santé, de l’enseignement supérieur et de l’éducation.”

Partager.

Commenter